Anvers, le 28 septembre 2017 – Quel sera l’avenir de la distribution IT ? Quels seront les défis à relever ? Et quelles seront les tendances des 25 prochaines années ? Le « Value Added Distributor » Deltalink a fêté jeudi dernier son 25e anniversaire au Café Local (Anvers). Et les organisateurs avaient notamment prévu un débat portant sur l’évolution future du secteur. La conclusion ? L’accent va se déplacer vers les « cloudportals » et l’IoT.  La « sécurité » restera un thème crucial et les distributeurs IT ont tout intérêt à continuer à élargir leur pack de services.

Il y avait du beau monde au 25e anniversaire du « Value Added Distributor » Deltalink. Notamment son fondateur Johan Cools, qui a porté la bvba Compurama sur les fonts baptismaux en 1991 à Lier, dans la région anversoise. L’activité centrale ? L’importation et la distribution d’équipements de mise en réseau, en Belgique et au Luxembourg. Compurama a d’emblée fait office de pionnier en étant le tout premier distributeur D-Link ouest-européen, notamment pour le système d’exploitation Lansmart destiné aux ordinateurs MS Dos et pour les cartes d’interface réseau par câble téléphonique.

Trois ans plus tard, la société change de nom pour devenir Deltalink, Jean Christophe Thiry devenant par ailleurs associé. Les bureaux ont entre-temps été transférés à Hever, près de Malines, et depuis 1999, Deltalink est implanté à Wavre Sainte-Catherine. Après le changement de millénaire, l’entreprise a continué à se développer, en décrochant notamment de nouveaux contrats pour Zyxel et Fortinet. Le premier cité produit des équipements de réseau et des modems analogiques, le deuxième des pare-feux.

2017 s’avère d’ores et déjà être une année historique pour Deltalink puisque la société a embauché de nouveaux collaborateurs pour ses services Marketing, Télémarketing, Account Management et Support. Tous ont été chaleureusement accueillis dans les bâtiments qui venaient tout juste d’être rénovés. Et comme une entreprise IT a toujours intérêt à passer régulièrement un petit coup de balai sur Internet, Deltalink a profité de ces vacances d’été pour lancer un nouveau site Web (www.deltalink.be).

L’essor du cloud et la vente de licences vont modifier le rôle de distributeur en profondeur

Quels seront les grands défis de l’avenir ? Lorsque l’on pose cette question, on en arrive immanquablement à parler du « cloud ». L’accent va sans aucun doute se déplacer de la vente hardware vers celle de licences et de nouveaux modèles de services tels que le WAAS (Wifi as a service). Cette évolution existe depuis un certain temps déjà, depuis l’arrivée d’Internet et l’essor du cloud, mais elle se développera très probablement encore à l’avenir. Et ce, à un rythme accéléré.

L’évolution vers les services cloud modifie également le rôle rempli par le distributeur. On constate une prolifération de portails cloud permettant de gérer les divers services en ligne sur les plans technique et administratif. Un défi majeur ? L’utilisation efficace et fluide de tous ces portails, aussi bien par le distributeur que par le reseller. Deltalink prévoit d’ores et déjà une extension de ses prestations de services et souhaite assister et conseiller les resellers lors de leur migration vers le cloud-business.

IoT, sécurité et services

Internet s’insinue plus encore dans la vie quotidienne par le biais de l’ « Internet of Things ». Les produits, par exemple dans le domaine domotique, sont désormais équipés d’une connexion IP. Il sera aussi intéressant de voir l’évolution sur le plan de l’intelligence artificielle, une toute nouvelle technologie qui offre pas mal de belles opportunités. Dans son sillage, de nouveaux produits et services vont apparaître dans les années à venir. Pour le reste, l’accent restera prioritairement mis sur la sécurité.

Le besoin de « Value Added Distributors » (VAD) reste d’actualité

Malgré les nouvelles évolutions, Deltalink prévoit qu’il restera encore à l’avenir de la place pour un « Value Added Distributor » (VAD). Le marché belge est en effet fort différencié et exige par conséquent une approche spécifique. Il suffit pour s’en convaincre de penser aux différences locales en termes de langue et de culture. Ou aux fournisseurs de produits de niche ou de produits nécessitant davantage de support, ce qui intéresse moins un distributeur plus généraliste. Un VAD est et reste donc un maillon indispensable du processus de vente, car la plus-value qu’il peut apporter à chaque fournisseur au niveau local est indiscutable.

L’avenir de Deltalink : rester fidèle à sa mission

« Dans les années à venir, Deltalink restera fidèle à sa mission : maintenir et améliorer les relations entre le distributeur, le fournisseur et le revendeur ». Comme le clament en chœur Johan Cools et Jean-Christophe Thiry. « C’est en effet la qualité de cette relation qui détermine le succès relatif d’un service ou d’un produit ». Notre nom illustre d’ailleurs parfaitement notre mission. « Delta » fait en effet référence, en grec, au triangle, symbole de cette interaction. Dans les années à venir, nous allons nous mettre encore plus à l’écoute de nos clients, afin de mieux connaître leurs besoins et ainsi déterminer la façon dont nous pouvons les aider.  Malgré toutes les nouvelles technologies, ce seront encore et toujours la relation et l’interaction avec le fournisseur et le revendeur qui feront la différence. Bref : nous sommes fermement décidés à continuer à honorer à l’avenir notre réputation de « Value Added Distributor » et à rester aussi proches que possible des revendeurs et des fournisseurs. L’objectif ultime ? « Développer conjointement un business sain et florissant ».

Share This